La péniche

Histoire

La péniche « The Flow » date de 1928 et est de type Freycinet de 38,5 m sur 5,05 m (type Spits in het Nederlands). Elle a été construite en Belgique à Boom, où l’arrivée du métal pour la construction navale a fait battre à plein régime le cœur de l’économie des chantiers de la région début du 20ème siècle. L’expérience connue et florissante de cette région dans la construction navale remonte à 1721.

A la fin du 19ème siècle, le ministre français Freycinet instaure le gabarit standard des écluses et entreprend des travaux d’infrastructure pour permettre le transport de charbon par voie navigable dans toute l’Europe continentale. A cette époque, la batellerie est la plus importante et comporte, rien qu’en France, 8000 péniches. Le nombre de voies navigables triple en 20 ans.

La construction à cette époque des canaux de navigation s’accompagne de leur chemin de halage. Ce nom vient de la manière dont les bateaux étaient tractés. A l’origine, les hommes tiraient les bateaux (avec une bonne contribution des femmes paraît-il 😉 Ensuite, ils ont été remplacés par le halage par des chevaux qui a été généralisé et qui a encore été observé jusqu’en 1960. L’usage du halage par véhicule motorisé restera par contre limité et sera remplacé par le tractage à vapeur directement sur la voie d’eau.

A partir de ce moment, les chemins de halage ne furent plus d’aucune utilité pour la navigation fluviale. Au cours des dernières années néanmoins, un certain nombre de chemins de halage ont trouvé une nouvelle vocation, puisqu’ils ont été réaménagés pour le tourisme et le loisir.

Apparues dans les années 30, les péniches motorisées modernes, mues par un moteur diesel, se généralisent après la guerre. Baptisées « automotrices », elles ont un gabarit standardisé de 39 m de long, de 5 m de large et leur enfoncement est de 1,80 m. Le chargement moyen est de 250 tonnes de fret.

La péniche « The Flow » a été utilisée à des fins commerciales de transport de marchandises jusque 1999 où l’aménagement de la cale en habitation a commencé.

Une rénovation complète de l’intérieur et l’extérieur a été effectuée en 2019, depuis que la capitaine et son équipe se sont mis à la barre. La péniche est avant tout l’habitation et de travail de Fabienne qui est ravie de partager cette expérience inspirante avec vous et qui a développé un concept mixte de vie privée et professionnelle.